Social

LNHB

Le Mobux balaie les Hawks de Mirabel!

La formation menée par Stéphane Legault a lancé un message clair aux autres formations de la LNHB : elle est à prendre au sérieux! La preuve, elle a balayé sa série 2 de 3 face aux Hawks de Mirabel.

Dominant d’un bout à l’autre le premier duel à McMasterville (5-1), le Mobux a remis ça le lendemain, à Mirabel, en signant un spectaculaire gain de 6-5 en prolongation!

Grâce à ce balayage en première ronde, les troupiers de coach Legault auront rendez-vous avec les meneurs de la division Ouest cette saison, les Mustangs de Granby.

McMaster frappe les premiers et ne regarde plus derrière!

Stéphane Legault avait l’occasion de pouvoir miser sur une formation complète… pour la première fois de la saison! Devant une foule qui débordaient d’enthousiasme de voir à l’oeuvre ses favoris, le Mobux n’a pas déçu et s’est assuré de faire lever le party dès le premier engagement. Rétabli d’une blessure qui lui avait fait rater quelques matchs, Matthew David a noirci la feuille de pointage à deux reprises, chaque fois alimenté par Jérémie Paradis.

Entre ces deux réussites, Kevin Kuczmarski profitait de la générosité de son captaine Pierre-Olivier Ouellet pour permettre aux siens de retraiter avec une avance de 3-0 aprèes 12 minutes de jeu.

Contrôlant bien le jeu dans toutes les sphères de la rencontre, les troupiers de Stéphane Legault ont donné un fort coup de main à Gabriel Parent qui s’est vu offrir une soirée moins mouvementée qu’à l’habitude. Seul Marc-André Trudeau, en deuxième période, est parvenu à le déjouer. Le #31 termine donc sa soirée de travail avec 26 arrêts sur 27 tirs au but. Belle façon d’amorcer les séries.

En deuxième et troisième périodes, Anthony Beauregard et Anthony Caron ont consolidé l’avance des locaux. Lorsque la sirène a indiqué la fin du match, la foule réunie au Centre Dek L’Échappée a réservé une ovation bien sentie à ses favoris… leur indiquant clairement qu’elle voulait les revoir plus tard au mois d’août!

Beauregard propulse les siens deuxième ronde!

Bien évidemment, il ne fallait pas compter sur les Hawks de Mirable pour s’avouer vaincus. Celle qui avait terminé au deuxième rang de la relevée division Ouest de la LNHB pouvait compter sur le soutien de ses partisans à l’occasion du deuxième match de la série.

Néanmoins, c’est le Mobux qui a ouvert les hostilités par l’entremise de son capitaine qui a pris la mesure de Hugo Talbot-Tassi dès la 3e minute de jeu. Les locaux ont toutefois assuré la réplique moins de 180 secondes plus tard.

En deuxième, les Hawks de Mirabel ont ouvert la machine et ont semblé prendre l’ascendant en vertu de 3 buts face à Gabriel Parent. À l’autre bout, Anthony Beauregard a mis sa touche personnelle à la rencontre en marquant grâce à une mise en scène de Pierre-Olivier Ouellet. Une combinaison qui allait en remettre plus tard…

En retard de deux buts, on ne sait pas ce qui s’est dit entre la deuxième et la troisième période dans le vestiaire, mais les mots prononcés ont rapporté gros. Soit deux buts avant la 4e minute de jeu. D’abord, après seulement 74 secondes d’écoulées, Patrick Johnston choisit le moment idéal pour inscrire son premier des séries.

Puis, le capitaine s’est levé et a complété la séquence mise en oeuvre par le #91 du Mobux. Soudainement, c’était de nouveau l’égalité!

Après avoir vu les locaux prendre à nouveau les devants, on aurait pu croire que ceux-ci se dirigeaient vers la victoire. C’était sans compter sur la magie de Kucz « le magicien » et de son fidèle partenaire, Matthew David. Avec 14 maigres secondes à jouer, le #88 a repéré David qui a trouvé l’espace derrière Talbot-Tassi. Rien n’était encore joué!

En prolongation, les membres du premier trio ont uni leurs forces afin de marquer le but le plus important de la jeune histoire du Mobux.

En coin de patinoire, Patrick Johnston a fait fi de la couverture défensive à son endroit et a rapidement refilé la balle à son capitaine, placé au point d’appui. De l’autre côté, Anthony Beauregard, qui venait de distancer son plus proche rival, a lâché un cri qu’a entendu à la perfection le #71. Pierre-Olivier Ouellet lui a servi une passe sublime que Beauregard a redirigé derrière un Talbot-Tassi impuissant.

Certainement un but qui sera vu et revu sur la page Facebook de l’équipe…

Grâce à cette victoire, la troupe de Stéphane Legault se méritait une place en finale de division!

Dans le carnet de Samuel Pellerin…

  • Tout le monde a contribué au succès de l’équipe comme en font foi les 6 marqueurs différents! = Kuczmarski, David, Beauregard, Caron, Johnston et Ouellet.
  • Dans le deuxième match, Anthony Beauregard et Pierre-Olivier Ouellet récoltent chacun 4 points!
  • 38% d’efficacité en avantage numérique!
  • Première victoire en séries, première victoire en séries à domicile, première ronde éliminatoire gagnée, premier balayage dans la jeune histoire de l’équipe. De la musique à nos oreilles, vous ne trouvez pas?

More in LNHB