Social

LNHB

McMaster arrache un point à Sherbrooke

Déjà assuré de participer aux séries de fin de saison, le Mobux a complété son calendrier régulier en subissant la défaite à deux occasions face au Camping Île-Marie de Sherbrooke. Après un premier match à sens unique, comme en fait foi le pointage final de 8-2 en faveur des locaux, la troupe de Stéphane Legault s’est bien repris soutirant un point lors d’une défaite de 5-4 en tirs de barrage.

Une première moitié de match qui plombe le Mobux (match #1)

Les locaux étaient bien déterminés à laisser une bonne impression à leurs partisans avant le début des séries. Malheureusement pour le Mobux, Sherbrooke parvint à marquer 5 fois avant la fin du second engagement. Cet élan donna un dur coup et limita énormément les chances de remontée.

En fin de deuxième période, Patrick Johnston, lui qui connait une formidable saison, inscrivit son 13e filet de la saison après avoir complété la séquence initiée par Jérémy Paradis.

Au dernier tiers temps, seul Pierre-Olivier Ouellet trouva le moyen de faire bouger les cordages en vertu de son 11e but de la saison inscrit lors d’un avantage numérique.

Le Mobux tient bon et récolte un point! (match #2)

Même si les changements au classement étaient impossibles à ce stade de la saison, le Mobux tenait à terminer celle-cii en affichant tout de même leurs couleurs.

Déclassés tôt dans la rencontre #1, la formation de coach Legault a bien rebondit et est sortie du premier engagement avec une priorité d’un but. Alexandre Caron, avec son 4e de la saison, a insufflé une bonne dose de soulagement aux siens à mi-chemin en première.

Au deuxième tiers temps, les locaux ont pris la mesure de Fred Gagnon à deux reprises pendant que Maël Plante permettait aux siens de niveler les chances partout avec son 4e de la saison.

En troisième, le jeu serré fut à l’honneur. Pierre-Olivier Ouellet, encore une fois en avantage numérique, a inscrit son 12e de la saison passé la mi-période. Toutefois, le Camping assura la réplique moins d’une minute plus tard.

Avec un peu moins de 4 minutes à faire, Patrick Johnston trouva la faille chez le gardien adverse et marqua son 14e de la saison, un sommet chez le Mobux!

La troupe de Stéphane Legault pensait bien se diriger vers un gain en temps réglementaire, mais Hugo Murray, avec 95 secondes à faire à la rencontre, envoya tout le monde en temps supplémentaire lors d’un avantage numérique.

Après une période de prolongation sans but, la séance de tirs de barrage mit à l’honneur les deux gardiens. En effet, sur un total de 4 tireurs de chaque côté, seul Hugo Murray est parvenu à secouer les cordages.

Dans le carnet de Samuel Pellerin…

  • Patrick Johnston au sommet! = Le petit attaquant termine sa première saison dans l’uniforme du Mobux avec une impressionnante récolte de 14 buts. Il est le meneur à ce chapitre au sein de la formation.
  • Anthony Beauregard (27 points) et Pierre-Olivier Ouellet (26 points) terminent en tête des pointeurs de l’équipe. Les deux ont récolté respectivement 12 points en avantage numérique, un sommet chez le Mobux cette saison.
  • Aucun joueur de l’équipe n’est parvenu à jouer la totalité des matchs cette saison. Les plus réguliers ont été Anthony Beauregard, Pierre-Olivier Ouellet, Anthony Caron et Patrick Johnston avec 18 parties jouées.
  • Après un premier match plus ardu, Frédéric Gagnon s’est relevé de brillante façon dans le deuxième alors qu’il a réalisé 41 arrêts sur 45 tirs au but!

More in LNHB