Social

LNHB

Le Mobux garde le meilleur pour la fin!

Un peu à l’image de Dame Nature qui laissé une bonne quantité d’eau et de bons vents sur le site du Dek L’Échappée vendredi soir dernier, le Mobux a dû faire face à de nombreuses intempéries à l’occasion de la visite des Mustangs de Granby.

Malgré les embûches, les joueurs de Stéphane Legault sont parvenus à diviser les honneurs du programme et à se maintenir en tête de la division Ouest. Après un revers de 4-1, les locaux ont ravi leur partisans grâce à un gain, en temps réglementaire, de 3-2.

McMaster sort en force mais ne peut tenir le rythme…

Lors du premier match, la surface de jeu ayant été partiellement la proie d’une averse soudaine, on pouvait sentir que les joueurs étaient sur leurs gardes en début de match. Cela n’empêcha pas Jérémie Paradis de tester en premier la cage de Raphaël Girard. Toutefois, son tir frappé se buta à la barre horizontale.

En deuxième période, les locaux inscrivirent le premier but du match tôt dans l’engagement. Bien alimenté par Gabriel Fredette, Pierre-Olivier Ouellet décocha un tir parfait dans le haut du filet qui ne laissa aucune chance au cerbère des Mustangs.

Puis, l’indiscipline força les hommes de Kevin Gauthier, en remplacement de Stéphane Legault à l’occasion du premier match, à devoir se débrouiller à court d’un joueur 3 fois de suite. Chaque fois, Gabriel Parent et ses coéquipiers fermèrent la porte.

Au troisième tiers temps, le gardien du Mobux ne put absolument rien lors d’un revirement en territoire défensif. Tirant profit d’une balle libre près de la ligne du centre, le capitaine des Mustangs, Matthieu Ferron, laissa partir un tir frappé tout simplement parfait dans la lucarne.

Puis, quelques instants plus tard, Maxime Drouin tira profit de la circulation devant Parent et son tir voilé se fraya un chemin dans le bas du filet.

Près de 20 secondes, plus tard, Chad Croteau surprit le #31 avec un tir sans avertissement.

Dans les deux dernières minutes de la rencontre, Kevin Gauthier rappela au banc son gardien à la faveur d’un 4e joueur. Malheureusement, les visiteurs en profitèrent pour ajouter un autre filet.

Le Mobux tient tête aux Mustangs!

De retour derrière le banc des siens pour la seconde partie, Stéphane Legault avait mandaté ses ouailles d’aller chercher la victoire. Dans une course aux séries éliminatoires aussi serrée que celle ayant cours dans la division Ouest, chaque point amassé s’avère crucial!

Inséré dans l’alignement à l’occasion du deuxième match de la soirée, Olivier Thibeault choisit bien son moment pour inscrire son premier but en carrière dans la LNHB. Bien posté dans l’enclave, il reçut la passe de Patrick Johnston avant de décocher un tir voilé parfait! Une réussite hautement mérité pour le fougueux attaquant du Mobux.

Avant la fin de la période, Matthew David servit une magnifique feinte au défenseur des Mustangs avant de converger vers le filet et tenter sa chance face à Guillaume Decelles. Toutefois, le grand gardien tint bon et réalisa l’arrêt.

En deuxième, lors d’un avantage numérique, Pierre-Olivier Ouellet joua de malchance lorsqu’il décocha, comme lui seul a le secret, mais son tir termina sa course sur le poteau des buts.

Avec un peu plus de 3 minutes à faire, Gabriel Parent démontra toute l’étendue de ses réflexes alors que sa glissade sur sa droite lui permit de voler un joueur adverse. Malheureusement, à la reprise, Kevin Vincent, la toute nouvelle acquisition des Mustangs, trouva l’espace et créa l’égalité avec un tir vif.

Passé la 3e minute, une montée de Patrick Johnston sourit au Mobux. Se servant du défenseur comme écran, le rapide attaquant surprit Guillaume Decelles entre les jambières avec un tir au ras du sol.

Alors qu’il restait un peu plus de 6 minutes à faire, Zackary Barabé déborda David Dagenais avant de tenter de battre Parent entre les jambières. Même si le gardien du Mobux réalisa le premier arrêt, il ne put rien faire sur le retour de lancer.

C’était donc un retour à la case départ.

Comme si cela n’était pas assez, un violent contact sur le gardien du Mobux mit fin à son match alors qu’il ne restait que quelques minutes à faire à la partie. Fred Gagnon fit alors son entrée dans la rencontre. Aussi, Alexandre DeGranpré dut lui aussi quitter la partie en raison d’une blessure au poignet.

Avec un peu plus de 2 minutes à faire, Matthew David joua de chance lorsque sa passe pour l’enclave dévia sur un défenseur avant de se retrouver au fond du filet!

En toute fin de rencontre, Anthony Caron, par deux fois, et David Dagenais se sacrifièrent afin de préserver la mince avance des locaux. Ce fut également le cas pour Fred Gagnon qui sut faire preuve d’une force de caractère hors de l’ordinaire alors qu’il se dressa devant chacune des menaces adverses.

Dans le carnet du statisticien… (Samuel Pellerin)

  • Anthony Caron et David Dagenais se font avares en désavantage numérique! = 87% d’efficacité en pareille occasion.
  • Personne au sein de la ligue n’accorde moins de but par rencontre que le Mobux! = 3,75 but / match.
  • Pas gênant d’évoluer avec un homme en moins à McMaster! = 1er rang (84,5% d’efficacité) / 9 buts accordés seulement.

More in LNHB