Social

LNHB

Stéphane Legault devient le nouvel entraineur-chef du Mobux!

La direction du Mobux de McMaster a procédé à un changement au poste d’entraineur-chef. En effet, Stéphane Legault est maintenant celui qui dirigera les troupes avec, comme adjoint à ses côtés pour la saison 2022, Kevin Gauthier, actuel directeur-général de la formation. Il devient donc le deuxième entraineur-chef de l’histoire de la formation.

Si cette décision peut en surprendre quelques-uns, les principales personnes concernées, elles, ne le sont pas du tout. À vrai dire, il s’agit d’un scénario auquel le Mobux s’attendait, et ce, depuis le jour 1.

En fait, c’était le plan que d’avoir Stéphane derrière le banc du Mobux. Pour ma part, j’ai assumé le rôle l’an passé à l’occasion de la première saison de l’histoire du club. J’avais la chance d’avoir Stéphane à mes côtés et il prenait déjà la place qui faisait de lui un aspirant plus que légitime pour le poste. Ce changement me convient puisqu’il me permettra d’investir plus de temps dans mes fonctions de directeur-général tout en étant en mesure de voir l’évolution de nos joueurs de très près à titre d’entraineur-adjoint.

Kevin Gauthier

C’est donc dire que le noyau de joueurs de l’édition 2021 ainsi que ceux qui ont été ajoutés par l’équipe la semaine dernière auront l’occasion de vivre la saison 2022 avec un nouveau « coach » en chef. Voici donc qui est exactement celui qui mènera le bateau cette saison à McMaster.

Une feuille de route très impressionnante!

Fort d’une expérience dek hockey de près de 30 ans, Stéphane Legault en mange du dek hockey! Ayant débuté à Longueuil au sein d’une ligue amicale à l’âge de 17 ans, il a su très rapidement se démarquer. Au point où, à l’âge de 22 ans, il a participé à ses premiers championnats canadiens à Toronto. Une expérience qu’il allait répéter pendant une dizaine d’années! Puis, vers l’âge de 34 ans, l’opportunité d’évoluer en championnat du monde se présenta à lui. Que ce soit en Europe ou au Canada à plus d’une reprise, il a su faire sa marque au plus haut niveau.

En ce qui a trait à son expertise sur la glace, Stéphane bénéficie d’une large expérience de près de 30 ans de coaching. Il a débuté à l’âge de 16 ans pour ensuite agir à titre d’entraineur au Collège Français de Longueuil, principalement auprès de la communauté des jeunes de catégorie « cadet » et « juvénile ».

Finalement, au sein de la LNHB, il a participé à la saison 2021 du Mobux à titre d’entraineur-adjoint tout en participant à quelques matchs. D’ailleurs, il s’agissait d’un élément très important dans son cheminement.

Je ne voulais pas arriver et être reconnu comme coach seulement. C’était important pour moi que les gars puissent voir ce que je savais faire sur la surface. De cette façon, je pense qu’ils sont plus réceptifs à mes conseils.

Stéphane Legault

Une transition naturelle!

Pour le nouveau coach du Mobux, la transition vers le poste d’entraineur-chef sur une base permanente se voulait tout à fait naturelle. Avec aussi un petit signe du destin pour influencer le résultat final. Ce qu’il faut comprendre, c’est que Stéphane Legault a été signé à titre d’agent libre lors du plus récent marché des joueurs autonomes. À Boucherville, il aurait eu l’occasion de finir sa carrière de joueur et de, par la suite, agir à titre de conseiller et d’entraineur-adjoint.

Cet imbroglio a sans doute changé le rythme des choses, mais en bout de ligne, je ne pourrais pas demander mieux! J’ai l’opportunité d’œuvrer au sein d’une équipe de premier plan à tous les niveaux. Tout en étant en mesure d’évoluer au poste auquel j’aspirais dans un avenir très rapproché. De plus, Kevin (Gauthier) sera à mes côtés. C’était vraiment le scénario idéal!

Stéphane Legault

Une édition 2022 pas piquée des vers!

Lorsqu’on demande au nouvel entraineur-chef comment il voit son équipe, disons seulement qu’il a bien hâte de les retrouver lors de l’ouverture du prochain camp d’entrainement! Selon ses dires, il était déjà pleinement conscient du talent présent chez les joueurs de la dernière édition. De plus, l’ouverture de ces derniers et leur désir d’apprendre et de s’améliorer étaient indéniables. À propos des nouveaux joueurs qui viendront compléter l’édition 2022, il se disait très excité à l’idée de les connaitre davantage tout en observant déjà les atomes crochus de certains d’entre eux.

Pas de doute, j’ai vraiment hâte de voir tout ça prendre forme sur la surface! Il est clair que nous arriverons déjà avec une très belle profondeur et des joueurs ayant déjà évolué ensemble. Considérant que les attentes seront élevées à McMaster, ce sera une formidable opportunité pour nos joueurs de montrer ce qu’ils ont à offrir dès le camp d’entrainement.

Pour 2022, une version Mobux 2.o?

À quoi ressemblera la prochain mouture du Mobux de McMaster? Il est sans doute trop tôt pour indiquer à coup sûr les combinaisons et le style de jeu. Cependant, le plan de Stéphane Legault est déjà très clair dans son esprit.

Pour lui, il est essentiel de miser sur la possession de la balle, et ce, à un très haut pourcentage. Par ailleurs, il a pour mission de miser sur une meilleure efficacité à forces égales, un élément qui faisait défaut lors de la dernière saison. Aussi, il lui apparait évident que, en particulier dans un format 3 contre 3, ses troupiers devront savoir faire preuve de créativité, que ce soit près du filet adverse ou bien en zone défensive. De plus, il souhaite être capable d’impliquer les défenseurs ainsi que le gardien de but dans plusieurs phases du jeu. Finalement, il souhaite voir son équipe démontrer plus de hargne au fur et à mesure que la saison progressera.

Bref, si la personne aux commandes ne sera plus la même, il est clair que la philosophie de l’équipe, qui teinte chacune de ses strates, saura paver la voie à une saison de dek hockey qui s’annonce déjà particulièrement excitante.

More in LNHB