Social

Uncategorized

Le Mobux joue de malchance face aux Huskies

Le Mobux a joué de malchance alors que la troupe de Kevin Gauthier a dû baisser pavillon 6-4 face aux Huskies d’Anjou. Malgré un déficit de 1-5, les hommes en blanc sont parvenus à créer l’égalité 5-5… avant de voir leur dernier but leur être refusé. Félix Meunier (2 buts), Pierre-Olivier Ouellet et Samuel Houle ont été les marqueurs alors que, devant le filet des siens, Gabriel Parent n’a pas terminé la rencontre. En début de deuxième engagement, à la suite d’un contact, il a dû céder sa place à Daniel Castilloux.

Les Huskies s’imposent en première période

Les premières minutes de l’engagement initial ont été l’affaire de la troupe de Kevin Gauthier. Depuis le coin de la patinoire, Matthew David a repéré Félix Meunier qui s’est prévalu de son arme de prédilection, son tir sur réception. Déjà un 8e but pour le #44 cette saison.

Puis, les locaux ont ajouté deux filets, prenant ainsi les devants pour la première fois de la rencontre. Gabriel Fredette et Félix Meunier ont passé bien près de niveler les chances, mais Pierre-Olivier Girouard ne voulait rien céder. Avant la fin de la période, Philippe Dubé a marqué son deuxième du match, plaçant ainsi les locaux en avant par deux.

Blessé, Gabriel Parent doit quitter le match

Décidément, Philippe Dubé avait le numéro de Gabriel Parent. Depuis le coin de la patinoire, il a trouvé le moyen de le surprendre avec un tir particulièrement vif. Puis, alors qu’il se trouvait à l’embouchure du filet, Dubé a pu profiter d’un retour de lancer pour inscrire son 4e de la soirée.

À la reprise du jeu, un joueur des Huskies est entré en contact avec le #31 du Mobux, glissant directement sur lui. Le contact sévère a forcé le cerbère à retraiter au vestiaire et a été remplacé par Daniel Castilloux.

Ce changement a semblé fouetter les troupes. En l’espace de quelques minutes, Pierre-Olivier Ouellet et Félix Meunier ont touché la cible. L’écart n’était plus que de deux buts. Par la suite, à la 9e minute de jeu, Simon Bellefleur s’est signalé avec une superbe manœuvre pour repérer Gabriel Fredette qui n’a cependant pas été en mesure de trouver le fond du filet.

Samuel Houle redonne espoir aux siens

En vertu d’une magnifique manœuvre individuelle, Samuel Houle a ravivé la flamme de l’espoir alors que son tir vif a fait bouger les cordages avec moins de 4 minutes à faire. En toute fin de rencontre, avec 9 petites secondes à faire, alors que le Mobux évoluait à 4 contre 3, Samuel Houle a poussé la balle tout juste derrière Girouard. Malheureusement, une fraction de seconde plus tôt, un arbitre avait signalé l’arrêt du jeu étant donné qu’il ne voyait plus la balle. Après consultation, les deux arbitres ont décidé de refuser le but. Décision crève-cœur puisque, à la reprise du jeu, les Huskies marquaient dans un filet désert.

Commentaires d’après-match

Visiblement, Kevin Gauthier croyait que son équipe aurait mérité un meilleur sort. Tout comme son gardien partant d’ailleurs.

De tirer de l’arrière 1-5 et d’être capable de revenir comme ça en fin de match, ça démontre le caractère des gars dans ce vestiaire. On était sûrs d’avoir créé l’égalité. Cependant, un des deux arbitres avait perdu la balle de vue et avait sifflé avant que Samuel ne pousse la rondelle derrière Girouard. On méritait clairement un meilleur sort!

Quant à Gab, à la suite du contact sévère avec un joueur des Huskies, il n’était pas en mesure de poursuivre. On a préféré le retirer du match et envoyer Dan. On aura plus de détails dans les prochains jours.

More in Uncategorized