Social

Uncategorized

Le Mobux comble ses partisans face aux Huskies!

Dans un match particulièrement serré, le Mobux est parvenu à décrocher le premier gain de son histoire prenant la mesure des Huskies d’Anjou par le pointage de 4-2. Félix Meunier, avec le premier but de l’histoire de la concession, ainsi que Pierre-Olivier Ouellet, Matthew David et Olivier Grenier ont été les marqueurs pour la troupe de Kevin Gauthier. Venant en relève à Gabriel Parent au début du second engagement, Daniel Castilloux a très bien fait ne cédant qu’à une seule reprise.

Dès le départ, on pouvait facilement voir que la surface quelque peu glissante allait se mêler de la partie, rendant ainsi la tâche passablement difficile aux deux équipes. La première menace offensive est venue du bâton de Pierre-Olivier Ouellet mais son tir a frappé la barre horizontale de plein fouet. Par la suite, À deux reprises, le Mobux a dû se défendre à court d’un homme, résistant chaque fois avec brio notamment grâce au travail de Gabriel Parent. Par la suite, c’est le Mobux qui a pu employé son attaque massive. Ouellet, Meunier et David se sont signalés avec du jeu dynamique et des tirs de qualité. Ça n’a pas été suffisant pour inscrire le premier but du match. Les visiteurs ont su tirer profit d’un 3e avantage numérique pour prendre les devants. Marc-André Trudeau, le capitaine des Huskies, bien posté tout près de Gabriel Parent, a sauté sur une rondelle libre pour lancer les siens en avant. La réplique ne s’est pas fait attendre bien longtemps. Bien placé à la hauteur des cercles de mise en jeu, Félix Meunier (1er) a accepté la passe de Simon-Olivier Ouellet et a trompé le gardien des Huskies avec un tir sur réception foudroyant.

Le début du second engagement a vu le gardien du Mobux tomber au combat dès les premières minutes. Visiblement ennuyé au bas du corps, il a cédé sa place à Daniel Leblanc-Castilloux. Le #35 du Mobux a su rassurer ses coéquipiers rapidement, mais n’a rien pu faire sur le tir frappé parfait de Gibson-Olivier Aimé quelques minutes plus tard. Les représentants d’Anjou n’avaient pas encore fini de célébrer leur but que les locaux ramenaient les deux équipes à la case départ. Pierre-Olivier Ouellet (1er) a complété le jeu initié par Simon-Olivier Bégin, au grand plaisir de la foule locale. Puis, dans la dernière minute de jeu, Olivier Grenier a coupé une passe près de son filet avant d’envoyer la balle au fond du filet désert, permettant ainsi à la foule de McMaster de célébrer le premier gain de l’histoire de l’équipe.

Au total, le Mobux a dominé 23-16 au chapitre des tirs au but. Pierre-Olivier Ouellet, avec 1 but et 2 passes, a été la bougie d’allumage chez les locaux.

La troupe de Kevin Gauthier aura l’occasion de compléter son programme double face aux Harfangs de Québec à compter de 22:10.

More in Uncategorized